Les photos


La Hyundai Sonata 2004-2008, sûre et robuste

Hyundai Sonata 2004-2008

Un des arguments essentiels pour acheter la Hyundai Sonata est le prix raisonnable de cette voiture grande, spacieuse, avec un extérieur assez «intellectuel». Encore un avantage – est une grande robustesse à la corrosion dont parlent comme les propriètaires tel les garagistes. De plus, la sécurite passive ne s’attire pas de blâme: les résultats des tests le confirment chaque fois. L’équipement est d’un haut niveau: l’équipement électrique, 6 airbags, le réchaufement des sièges et des retroviseurs, le climatiseur, la clef centrale, l’amplificateur hydraulique du volant (tout ça dans la version de base). La version plus chère est équipée aussi du radiocassette, du caisson de basse, du capteur de pluie et de dessité lumineuse, de plus il y a l’aménagement intérieur de style en cuir, les disques d’alluminium de la marque, le système de distribution de forces de freinage et de stabilité de cours. Donc, toute cette «farce» ne coute pas assez cher.

Le salon

Le salon Hyundai Sonata 2004-2008

Le salon est spacieux, l’aménagement est solide (exepté les l’aménagenent de tissu des versions équipées du moteur de 2,0 litres). En même temps les sièges pourraient être meilleures (pas si plates). Ayant la Hyundai Sonata équipée du toit ouvrant vous noterez la manque d’espace au dessus du salon (les personnes de haute taille ne s’y sentent assez commodément). Le coffre à bagages n’est pas grand, n’est pas destiné à transporter des choses grandes. Si vous y voulez plus d’espace, vous pouvez plier les sièges arrière. L’isolation acoustique est assez bonne.

Le moteur

En ce qui concerne les moteurs, ceux à essence sont plus frequents, ceux diesel sont un vrai exotisme. Le plus souvent on voit la version équipée du moteur à essence de 2,0 litres. Ces moteurs marchent bien, au maximum jusqu’à 250 000 km et sont encore en bon état. Il ne faut pas changer la chaîne du système de distribution de gaz, mais la courroie d’équipement complémentaire est à changer chaques 60 000 km. N’oubliez pas de vindager à temps (une fois pas 10 000 km environ). Sinon la soupage du système de changement des phases de distribution de gaz peut tomber en panne, vous le comprendrez ayant entendu le bruit à tours à vide. Les chauffeurs qui préfèrent le style actif doivent être attentifs envers l’état de la boîte à étoupages d’arbre coudé qui peut couler (surtout si la voiture n’est pas neuve). Son rechange inopportun est gros de la panne de poulie d’équipement complémentaire. Les moteurs de la Hyundai Sonata ne sont pas très « glouton ». La consommation de combustible est acceptable; même le moteur de 3,3 litres consomme 11 litres au cent environ, et celui de 2,0 litres consomme 9 litres au cent. Toutes les voitures sont à propulsion avant, s’équipaient de la boîte manuelle (5 vitesses) et de la boîte automatique (4 ou 5 vitesses). Soit la boîte manuelle ou automatique, elle est toujours commode et robuste, ne fait pas de problèmes à son propriètaire (à condition du vindage opportun chaques 60 000 km – pour la boîte manuelle et chaques 90 000 km - pour celle automatique). La seule faiblesse est l’embrayage des moteurs de 2,4 litres ( la boîte manuelle).

L’exploitation

La voiture se tient bien sur la route, elle franchit facilement les terrains mouvementés. Grâce aux stabilisateurs à barre de torsion, dont sont équipées la suspension avant et celle arrière, la voiture est sûre même en pleine vitesse. La liaison au sol marche longtemps. Les moyeux des stabilisateurs sont en panne les premières. Après chaques 100 000 km il est le temps de changer les silentblics des leviers supérieurs avant, ceux inférieurs marchent deux fois plus longtemps. Les rotules d’articulation fonctionnent 200 000 km en moyenne.

Hyundai Sonata 2004-2008

Le mécanisme de direction n’est pas aussi très sûr et peut causer des désagréments à son propriètaire même après 100 000 km. Le plus souvent vous avez les moyeux de la latte cassés et le couler des boîtes à étoupages. Mais la réparation opportune vous aidera. Les barrs de direction servent d’habitude jusqu’à 100 000 km et plus, les embouts – jusqu’à 150 000 - 200 000 km (ce qui est assez bien). Les propriètaires ne se plaignent pas du système de freinage. Pour que son travail soit plus efficace, il faut huiler les guidages des supports et ne pas oublier de se servir du frein à main (pour prévenir la rouillage). Chez les versions équipées du moteur 3,3 litres les flasques de frein avant marchent plus longtemps que ceux arrière. Et encore une nuance – le mécanisme des lève-glaces peut gripper (d’habitude après 150 000 km de la course).

En général la Hyundai Sonata est une berline très confortable, présentable, bien équipée et spacieuse. Donc, on peut la recommender sans hésiter à tous qui apprécie sortout la fonctionnalité, les avantages et le confort. De plus la voiture est assez sûre et son service n’est pas chère.

Le prix

Le prix pour cette voiture peut osciller beaucoup suivant son état.

Francoi Tesfaye