Mitsubishi Pajero 1999-2006

    La troisième génération de Mitsubishi Pajero a apparu en 1999. Ce modèle était pour la période de son apparition le plus élevé, ayant la suspension indépendante, les moteurs puissants contemporants, le salon spacieux et la carrosserie avec châssis intégré faisait le voyage dans cette auto comfortable et agréable. Bien sur que pendant le voyage hors route la voiture peut être mal à l’aise, mais sur la route d’asphalte elle est sure et «calme». Après l’apparition de Pajero de la 4ème génération, le prix de la troisième sur le marché secondaire a considérablement baissé. Mais est-ce qu’il y a vraiment des raisons pour acheter cette voiture ?

Pajero

Faire son choix

     Il y a deux versions de cette vus à trois portes (à base courte) et à cinq portes avec une base. La pratique montre que la praticabilité de la voiture à trois portes est mieux que celle de la voiture à cinq portes. Mais la dernière est plus comfortable. Quand on achète cette auto sur le marché secondaire il faut être pret à dépenser quelque temps et argent pour faire une diagnostique complète. Les particularités de la carrosserie causent des problèmes même à des spécialistes qualifiés.

    Plusieurs centres de service non oficiels font des travaux de carrosserie comme des amateurs. Après une telle réparation la voiture ne coutera pas beaucoup mais un tel achat ne sera pas rentable. 

Pajero

Particularités des moteurs

    Les Pajero déstinés pour l’Europe et la France avait deux principaux types de moteurs : moteurs de benzines à 6 cylindres (puissance 202 ch, 3,5 litres) et turbodieseles à quatre cylindres (puissance 160 ch, 3,2 litres) à l’injection directe. Les boujies de platine ou d’irridium ne vont pas surpasser 40000 km. Le système d’injection directe dans le moteur benzine est aussi très sensible à la qualité de l’essence. Si le moteur a des «tics» il faut aller chercher un centre de service pour nettoyer le système d’injection. Pour prévenir la pollution du système d’injection il faut laisser de temps en temps le moteur à travailler sur hauts RPM. Ce méthode n’est pas toujours fiable. Dans les cas les plus difficiles il aut changer l’injecteur. Il est à noter que le prix de tel service est assez élevé (il faut dire que les détails pour cette voiture coutent beaucoup). La même chose avec les dieseles. Qui ne sont plus fiables que son collégues benzines.

Pajero

Transmission

    Ce modèle est doté de la transmission intégrale Super Select 2. La route d’asphalte donne la possibilité d’utiliser soit la transmission intégrale soit la propulsion (pour économiser un peu). Sur hors route il est possible d’utiliser la transmission baissante et le blockage, le controle sur transmission s’effectue à l’aide des boutons (malheureusement ce système du controle à distance n’est pas fiable, le propriétaire de l’auto ne peut pas parfois choisir le régime nécessaire). Cette petite particularité désagréable gâche l’image général. Il est à noter aussie que le claper qui coupe l’essieu avant peut aussi échouer.

Fiche technique Mitsubishi Pajero

09.12.2012
← Revues des autos